tylto drop over

Dans cet article

Découvrir rapidement l'article

Sélectionnez la rubrique qui vous intéressent !



    Temps de lecture estimé : 5 min  
    tylto clock icon

    Récapitulatif du RENT : Proptech Digital Days 100 % en ligne

    Après 2 jours intensifs, Tylto fait le bilan sur l'experience du RENT et des différentes annonces. Découvrez l'essentiel du salon dans cet article .

    Pour la 2ème année consécutive, nous avons participé au RENT au sein du village startup. 

    Cette année, c’est sous un nouveau format inédit 100% en ligne que le RENT s’est tenu. Vous l’aurez deviné, cette édition du RENT, encore plus que les autres, aura insisté sur les outils digitaux qui permettent aux agents de faire face à la crise sanitaire que nous traversons.

    Nous partageons ici notre retour d’expérience en tant qu’exposant aux Proptech Digital Days, les tendances actuelles du secteur de l’immobilier ainsi que notre sélection des meilleures innovations du salon.

    Nouvelle édition RENT 2020 100% digital

    RENT, c’est LE rendez-vous annuel des professionnels de l’immobilier, des grands groupes industriels du secteur, des startups proptech, médias et investisseurs. C’est un moment incontournable pour les acteurs B2B des trois principaux métiers de l’immobilier : transaction, gestion locative et syndic.

    Cette année, le salon qui devait avoir lieu au parc des expositions Porte de Versailles a dû se réinventer pour proposer un nouveau format et permettre à ses visiteurs et aux exposants de bénéficier de ce rendez-vous, networker et faire du business... à distance.

    Nous remercions notamment Stéphane Scarella, Jérôme Revy et toute l’équipe organisatrice de l’évènement, qui ont su réagir rapidement à ce nouveau contexte et ont mis au point une plateforme d’échange et un outil de messagerie électronique entre les exposants et les visiteurs. 

    Bien que nous ayons constaté une diminution du nombre de contacts directs avec des visiteurs par rapport à l’édition 2019, cet outil de messagerie a été efficace pour contacter des professionnels qualifiés. 

    Au niveau des prises de contact entre exposants par exemple, nous avons pu reconnecter avec nos partenaires et effectuer de nouvelles rencontres qui nous permettront prochainement d’élargir notre gamme de services et de démarrer de nouveaux partenariats commerciaux.

    De nombreux contenus spécifiques ont aussi été diffusés : pitchs de startups, conférences et divers ateliers. Au total, plus de 50 vidéos ont été publiées sur la plateforme pour traiter un très large choix de thèmes, tous autour de l’innovation et de la digitalisation des agents immobiliers. 

    Toutes les vidéos sont encore disponibles en replay sur le site.

    Quel est l’impact de la crise sur le marché de l’immobilier ?

    Les mesures de restriction sociales imposées par le gouvernement depuis le printemps 2020 ont profondément transformé les besoins des propriétaires, locataires et futurs acquéreurs. Elles ont participé à une prise de conscience chez beaucoup de français après plusieurs mois de confinement : on voit les qualités, mais surtout les défauts de son logement.

    Selon Stéphane Anfosso, du Figaro Immobilier : le confinement va accélérer les décisions d'achat ; les français se sont rendus compte de leur besoin d'espaces verts, de balcons, de terrasses voire de jardins, sans oublier l’envie d’une à deux pièces supplémentaires pour télétravailler.

    Il a également été observé que plus de biens ont été vendus par des professionnels. 

    Pour limiter les contacts, l’agent immobilier effectue lui-même un vrai tri afin de présenter uniquement des visiteurs qualifiés. 

    Personne n'aime voir une file de visiteurs masqués chez soi ! Faire appel à des agents immobiliers permet donc de limiter les contacts et effectivement de rassurer les vendeurs. Le nombre de transactions en mandats exclusifs a lui aussi augmenté. 

    Un autre effet notable du confinement a eu un impact significatif, cette fois-ci sur le marché de la location : 

    Les propriétaires qui ont investi dans des appartements en location saisonnière et mis en location sur des plateformes comme Airbnb vont remettre leurs biens en bail location habitation classique. 

    À Paris, il y aurait 60 000 biens mis en location sur ladite plateforme américaine ; 1 tiers de ces biens sont ou seront bientôt remis sur le marché de la location résidentielle. Une bonne nouvelle pour les locataires parisiens qui peinent à trouver un logement à cause de la tension très forte sur ce marché.

    Au niveau national, cette tendance se confirme puisque l’on compte 600 000 nouveaux bailleurs, qui viennent s’ajouter aux 7 millions déjà existant en France avant la crise selon la ministre du logement Emmanuelle Wargon, intervenue au micro de Jean-Louis Picot (Le Parisien) durant le salon.

    Toujours dans le domaine de la location, qui nous intéresse chez Tylto, on note une explosion de la location en ligne, sans même visiter grâce à des technologies innovantes de visites virtuelles mises en place par des agences digitalisées comme Flatlooker

    Nette augmentation également de l’usage des applications mobiles / tablettes et solutions SaaS chez les agents immobiliers qui ont besoin de continuer à accéder à leurs données en télétravail et sur le terrain.

    >>> Téléchargez votre E-book gratuit "Comment Rentabiliser son agence immobilière" ! <<<

    Quels sont les outils incontournables présentés lors des Proptech Digital Days ?

    La visite virtuelle est une des innovations qui a le vent en poupe en 2020, pour des raisons évidentes : améliorer l’efficacité des visites des agents immobiliers et réduire les déplacements physiques. On retrouve des startups telles que Nodalview qui proposent des solutions innovantes dans ce domaine.

    La vérification et gestion des dossiers locataires est également une innovation qui continue à apporter un service essentiel aux professionnels qui l’utilisent pour gagner en efficacité, détecter les fraudes et baisser le taux de sinistre et d’impayés avec les locataires. Zelok, startup fondée par Fabrice Houlé, a développé un SaaS intégrant des technologies de gestion des dossiers intelligentes et un passeport locataire permettant de faciliter l’accès aux logements pour ces derniers.

    Dans le domaine des états des lieux, la startup Check & Visit a fait parler d’elle cette année par l’intermédiaire de son fondateur Thibault le Treut après une première levée de fonds de plus d’1,5 millions d’euros. 

    Cette jeune entreprise a pour mission de digitaliser et faciliter les états des lieux grâce à un réseau d'opérateurs présent sur tout le territoire accompagné par une technologie innovante et une intelligence artificielle.

    L’entreprise Youdoc nous a présenté pendant un atelier sa solution de GED (gestion électronique des documents). Elle permet de partager des documents de façon sécurisée et tracée. Elle affirme qu’en moyenne, 60 minutes sont perdues chaque jour par un agent immobilier qui cherche des documents. On constate aujourd’hui que les professionnels sont encore en retard dans la dématérialisation et la génération automatique des documents par rapport à d’autres marchés internationaux comme le Royaume Uni ou les États-Unis.

    La signature électronique est également une technologie dont l’adoption a fortement été accélérée par la crise du fait de la restriction des contacts physiques et de la fermeture des agences immobilières. On retrouve par exemple DocuSign, spécialisé dans les solutions de signature électronique, qui a présenté ses innovations lors d’un atelier. 

    On observe qu’aujourd’hui l’utilisation de la signature électronique a été favorisée par l’intégration de cette technologie directement au cœur de logiciels métiers tel que Tylto.

    Enfin, une technologie plébiscitée est le rapprochement bancaire automatique. En effet, cette solution permet de grandement faciliter et accélérer le travail souvent effectué manuellement de gestion des flux financiers. C’est un enjeu très important par exemple chez les administrateurs de biens où l’humain est parfois source d’erreur. 

    Chez Tylto par exemple, les règlements de loyers sont effectués de façon sécurisée sur la plateforme et le traitement est automatisé pour reverser les loyers aux propriétaires tout en prélevant les honoraires de gestion.

    Quel rôle pour l’agent immobilier du futur ?

    On a découvert pendant le salon beaucoup d’innovations, des outils révolutionnaires et des algorithmes dédiés aux agents immobiliers. On se demande alors forcément quelle place vont prendre les acteurs traditionnels dans cette nouvelle ère du digital, alors que bon nombre des tâches qu’ils effectuent au quotidien vont être automatisées ?

    La réponse est claire pour tous les acteurs présents sur le salon, autant du côté des éditeurs de logiciel comme Tylto ou des agences digitales comme Liberkeys. On ne peut pas déshumaniser le métier de gestionnaire ; des experts sont indispensables. 

    La question est : comment mettre la technologie au bon endroit pour remettre l'humain là où il a de la valeur ? 

    Exemple simple : quand on multiplie les visites d'un même bien cinq fois ça n’a aucune valeur ajoutée et c’est une grosse perte de temps pour l’agent. 

    Nouveau call-to-action

    Ce temps précieux serait mieux utilisé sur la sélection du bon locataire ou du bon acheteur avant d’effectuer les visites.

    Des parcours complètement digitalisés permettent aux professionnels de gagner du temps tout en proposant une meilleure expérience client. Les nouveaux moyens de communication inclus dans les logiciels modernes permettent d’améliorer la relation client et la rendre plus efficiente.

    Un autre apport concret de la technologie dans le quotidien des agents immobiliers va concerner l’analyse des données : toujours plus nombreuses et plus accessibles, couplées à de l’intelligence artificielle, les données permettent de mieux comprendre le comportement des biens sur le marché et de prédire la durée et le prix d’une vente par exemple. 

    En conclusion, la crise accélère la digitalisation des professionnels de l'immobilier et les aide à mieux structurer leurs process en interne. 

    Les professionnels ont réalisé que de nombreux outils digitaux leur permettaient de poursuivre leur activité pendant le confinement. Il faut poursuivre cet élan et tirer tout le bénéfice des technologies pour changer nos façons de procéder afin de ressortir gagnants de cette crise. 

    tylto schedule demo illustration

    Découvrez comment Tylto optimise votre gestion de locations immobilières.