Gestion Immobilière

Gestion locative : les bonnes pratiques pour rassurer le propriétaire

Après avoir conclu votre contrat de gestion locative, vous êtes maintenant amené à assurer la bonne marche de vos missions.
En effet, en plus des différentes tâches que vous devez être en mesure de réaliser, il vous faut également assurer une accessibilité envers vos clients. Pour ce qui est de l’amélioration de vos services, et toujours dans le but de satisfaire votre clientèle, il va falloir effectuer un suivi pour chacun des biens que vous gérez.
Voici les bonnes pratiques à adopter si vous souhaitez rassurer les propriétaires.

Les bonnes pratiques avant la signature d’un mandat de gestion

Il va de soi que vous remplissiez et signiez avec votre client le mandat de gestion locative. Mais avant cela, certains points sont à clarifier. Vous le savez sans doute : si jamais vous négligez une part de votre travail, ou encore si vous ne respectez pas les mentions vous concernant dans le contrat, vous serez tenu responsable de toute faute relative à ce dernier.

Il devient alors important de prendre soin des propriétaires, tout comme vous prenez soin de leurs biens. À la base, vous êtes là pour répondre à un besoin précis : la gestion locative des biens du propriétaire bailleur. Vous devez alors être en mesure de lui fournir les prestations nécessaires pour cela. Il est également dans votre intérêt de bien vérifier les informations concernant le propriétaire. Si jamais ce dernier a des problèmes avec la justice, ou d’autres soucis d’ordre financier, le mieux est de tout savoir à l’avance.

>>> LIRE NOTRE E-BOOK : COMMENT RENTABILISER SON AGENCE IMMOBILIERE <<<

 

Il est donc impératif d’étudier en détail certaines clauses du futur contrat qui vous engage, ainsi que la situation financière et personnelle de vos clients. Par exemple, veillez à vous assurer de la présence du dossier de diagnostic technique (DDT), contenant bien tous les documents rendus obligatoires par la loi. À savoir, a minima, le DPE (diagnostic de performance énergétique), la certification loi Boutin sur la surface habitable, et l’ERP (état des risques et pollutions) ; il peut être nécessaire de fournir d’autres diagnostics selon les cas, notamment en fonction de l’âge du logement.

Vous devriez également prendre la peine de détailler très précisément toutes les prestations complètes que vous assurerez dans le cadre de votre mandat de gestion locative, accompagnées de vos tarifs exhaustifs, en toute transparence.
Les propriétaires sauront ainsi à quoi s’en tenir sur ce qui vous incombe… ou pas !

Autre point très rassurant pour le propriétaire : vous pouvez effectuer pour lui des simulations financières de la rentabilité de son bien, tenant compte de vos frais de gestion, des revenus locatifs prévisionnels, et de la fiscalité. Ces projections financières paraissent compliquées et imprévisibles pour nombre de propriétaires : vous marquerez des points en leur permettant d’anticiper précisément leurs futurs revenus, sans mauvaises surprises.

Nouveau call-to-action

Rassurer le propriétaire après la signature du mandat de gestion locative

Une fois le mandat de gestion locative signé, vos missions commencent pour de bon !

Il est obligatoire de réaliser un diagnostic immobilier pour déterminer les infrastructures qui demandent une rénovation, ou quelques retouches avant la mise en location du bien. Vous devez ensuite mettre des annonces dans les journaux spécialisés, pour faire savoir que vous avez un bien que vous souhaitez louer.

En dehors de ces considérations techniques, le propriétaire a surtout besoin d’être rassuré sur la bonne santé et exploitation de son bien. Un bien immobilier représente souvent un investissement très important, voire « sentimental » pour son propriétaire : vous vous devez donc d’être à l’écoute de ses moindres craintes et interrogations, et y répondre avec empathie et réactivité.

Vous pouvez par exemple le rassurer en expliquant que les risques de loyers impayés seront très faibles, car vous procéderez à une sélection rigoureuse des locataires. Ce risque d’impayés, aussi minoritaire soit-il, est souvent une grande hantise des propriétaires. N’hésitez pas à insister et détailler vos procédures de choix et de vérification des locataires auprès de vos clients, cela les apaisera grandement.

Réserver une démo de Tylto

Ce que vous devez en tout temps prendre en compte

Durant votre prestation, vous devez vous assurer de l’encaissement des loyers et des versements envers le propriétaire. Vous devez également envoyer les quittances de loyer aux principaux concernés.

Il vous incombe aussi d’effectuer la révision annuelle de l’habitation, en fonction de la référence des loyers. Pour la bonne marche de votre gestion locative, tout comme pour la rentabilité de votre client, il est de coutume de réviser périodiquement le montant des loyers demandés.

Pour établir une relation de confiance avec le propriétaire, avant toute chose, le gestionnaire locatif doit être en mesure de répondre au téléphone et aux e-mails. En d’autres termes, l’agence immobilière doit être réactive et à l’écoute. Vous devez également informer le propriétaire des différentes nouvelles concernant les lieux, des évènements notables, éventuelles dégradations…

Pour assurer au maximum votre prestation et satisfaire votre client, vous devez personnaliser votre communication. Vous devez savoir que la mise en location est différente en fonction du propriétaire. Vous serez alors amené à faire signer plusieurs contrats de bail de location. Vous serez également en contact avec des personnalités aussi différentes les unes que les autres. Il est alors important d’adapter, dans le cadre de votre gestion locative, votre relation en fonction du profil de votre client.

Une fois que vous avez trouvé le locataire idéal pour votre propriétaire bailleur, vous serez également amené à proposer des garanties à ce dernier. Il est alors question de bien vous informer concernant la personne que vous choisissez. Cela vous permettra d’éviter au maximum un impayé de loyer. Pour ce qui est des garanties à souscrire, vous devez choisir en fonction de l’état de l’immeuble de votre client.

En plus de vous permettre d’avoir plus de certitudes concernant le bien mis en location, vous vous assurez également du bien-être des futurs locataires. Cela vous donnera l’image d’une entreprise sérieuse et compétente dans tous les domaines.

>>> Téléchargez votre E-book gratuit "Comment Rentabiliser son agence immobilière" ! <<<

Pourquoi devez-vous rassurer votre propriétaire ?

Tout simplement parce que ce dernier vous a choisi, vous, parmi différents choix dans ce secteur. Votre client vous a choisi parce que vous êtes sérieux et responsable. Vous devez également fournir des prestations de qualité à vos propriétaires dans votre gestion locative. C’est pour cette raison que vous devez tout mettre en œuvre pour le rassurer.

Pour y arriver, vous devez implanter certaines stratégies. Dans cette optique, Tylto a mis en place une plateforme visant à aider les agences dans toutes les étapes de la gestion locative de biens immobiliers. Aussi, comme vous n’avez pas toujours le temps de vous consacrer personnellement à l’amélioration de votre méthode de travail, cette plateforme propose des outils en ligne pour vous faciliter la vie. Vous pouvez alors assurer la satisfaction de vos clients sans aucun problème, et vous concentrer sur l’essentiel : améliorer vos ventes et votre rentabilité.